Premier  Message du

Père Alphonse TUZYA
des Missionnaires d'Afrique
.
Aumônier a.i. de l'hôpital Sendwe

P_re_Alphonse

(ce post a été repris sur http://perebaudouin.canalblog.com)

 

Chers amis,

 

Depuis le départ du père Baudouin Waterkeyn pour les soins en Belgique, j’ai accepté de le remplacer  dans sa responsabilité de l’aumônerie de cet hôpital géant de la Ville de Lubumbashi : Sendwe bien que très conscient de mes limites financières et matérielles pour répondre à ce grand défi.

 

Nous essayons de faire de notre mieux pour soulager la misère de nos frères et sœurs.

 

Un petit mot pour se faire une idée de cet hôpital. Cet hôpital a été construit au moment de la colonie belge. C’est le plus grand hôpital de la Province du Katanga qui est situé dans la ville de Lubumbashi. C’est l’hôpital général de référence de la deuxième ville de la République du Congo. Il est parmi le service que l’Etat congolais donne au Public.

Sendwe_entr_e
Hôpital Sendwe - entrée principale

 

Mais la situation de la pauvreté se généralise, ce qui rend l’accès aux soins difficile.

 

 

L’hôpital Sendwe étant le grand hôpital de l’Etat, c’est une des formations qui a beaucoup des médecins pour des soins appropriés et elle est la plus accessible à la grande majorité de la population car le coût est moins levé que dans plusieurs cliniques privées.

 

Ceci explique la présence des personnes les plus démunies dans cet hôpital. Malgré cela l’accès aux soins reste un grand problème pour plusieurs personnes pour trois grandes raisons :

 

- Bien que le coût est moins que dans les cliniques privées les gens qui y vont sont pauvres et n’ont pas le nécessaire pour payer ces soins appropriés, beaucoup arrivent à s’en sortir par l’aide de personnes de bonne volonté. Le père Baudouin fait un énorme travail dans ce domaine.

 

- Chaque malade est obligé de se procurer soi-même des médicaments appropriés. Alors les pauvres qui sont majoritaires ne s’en sortent plus.

 

- Bien qu’il y ait une bonne volonté du personnel soignant,  le paiement problématique du personnel soignant pose de sérieuses difficultés pour l’administration des soins aux plus pauvres qui tombent sous nos mains.

 

Dans ce cas de difficultés, quelques aides du Père Baudouin, du Gouverneur de la province du Katanga, Moise et son Epouse consolent quelques malades, mais il est vrai que la souffrance est grande et je me vois dépassé face à cette misère, l’aide pour ces personnes est toujours la bienvenue.

 

Nous nous occupons particulièrement des personnes plus pauvres et qui n’ont souvent pas des personnes pour prendre soin d’eux.

 

Ici, je vous présente quelques cas SOS de cet hôpital que nous essayons de voir comment les aider, chacun peut voir ce QU’IL PEUT FAIRE POUR NOUS AIDER À SOULAGER NOS MISERES.

 

- Nahomie est une petite fille de 5 ans. NahomieElève en 1ère année primaire, sa maman est veuve et a 4 enfants à sa charge. Lors d’une grande tornade, le toit de la maison voisine a vu ses tôles emportées et malheureusement, une de ces tôles est allée  blesser la petite qui s’amusait avec ses copines. Et voilà les tôles ont coupé la chair de ses deux jambes jusqu’à l’os ; la chair ressemblait à un livre ouvert. Aujourd’hui Nahomie doit avoir l’opération de ses deux jambes. Cela coûte 500 dollars et la veuve n’arrive pas à rassembler ces fonds pour l’opération. Si cela traîne elle risque de voir ses deux jambes amputées.

 

 

 

 

.

 

- Prince a sept ans ; il est élève en 2ème primaire et a une jambe cassée. PrinceIl souffre depuis octobre 2008. Ce cas a pris (trop) longtemps pour être découvert … et les soins ont commencé avec retard à cause du manque de moyen financier. Il doit être opéré et l’opération coûte 150 dollars.

.

.

.

.

.

 

- Jacqueline Katanga. Katanga_JacquelineCette fille souffre beaucoup et ses parents, souffrent encore beaucoup plus car ils n’ont pas le moyen pour payer les soins appropriés. Cette fille a eu une opération, mais quelque temps après l’opération il y eut quelques problèmes ; là où elle dort elle a le ventre ouvert. Les efforts se font pour une nouvelle opération. Tout cela n’est pas facile avec les parents qui n’ont pas grand-chose pour les soins de leur enfant. Les médicaments sont terminés, et les parents regardent la souffrance de l’enfant, impuissants. .

.

.

.

 

Elephantiasis

- Cet homme souffre de l’éléphantiasis ; il vit seul à l’hôpital sans aucun membre de famille, notre aumônerie essaie de prendre soin de lui pour la nourriture avec nos moyens très limités.

.

 

 

Hanche_cass_e- Cette fille elle a 13 ans et est élève en 5ème primaire, elle a été cognée par un véhicule dont le chauffeur s’est enfui. Elle la hanche cassée et beaucoup des blessures au visage.

.

.

.

.

.

.

.

.

 

Jambes_cass_es

- Un jeune victime d’un accident de circulation, il a toutes les deux jambes cassées avec trois fractures à chaque jambe.

 

 


 

Nos grands brûlés :

 

 

 

 

 

Frank
Frank

 

 

- Frank, notre ancien brûlé, toujours hospitalisé à l’hôpital Sendwe. Pour survivre, ils étaient cinq enfants d’une même famille en train de ramasser les grains de mais restés dans un champ après la récolte du propriétaire quand ils ont été surpris par un grand feu de brousse. Tous ces quatre frères sont déjà morts suite aux brûlures. Seul Franck reste en vie et son évolution est bonne.

.

 

Mussi

 

 

- Mussi est un homme, brûlé de 3ème degré par l’huile de cuisine. Il souffre horriblement à coté de sa Mère.

.

 

 

Dimercia

- Dimercia, une petite fille de 18 mois, s'est brûlée en tombant dans l'eau chaude. Elle est dans un berceau de l'hôpital avec son bras gauche et sa tête brûlés.

.

 

Vanessa

- Vanessa, une fille de 17 ans a été horriblement brûlée lors du deuil de son grand frère décédé : elle est tombée dans une grande casserole d'eau qui était sur le feu. Elle souffre horriblement ...

 


 

 

 

Chirurgie :

.

 

Tony_1

 

 

- Tony a la jambe cassée par l’accident de circulation, lui-même sortait des traitements de  trouble mental dans notre hôpital quand il se vit la jambe écrasée par un véhicule disparu après l’accident. Ses soins et sa nourriture restent un grand problème qui nous préoccupe.

 

Adolphine_1

 

- Adolphine, est une maman déplacée de guerre. Elle est venue de Kalemie et abandonnée par son Mari, elle a eu un accident de circulation qui a été la cause de sa paralysie, elle ne peut pas s’asseoir depuis cinq ans. Elle a sa fille qui étudie à l’université. Elle avait pris une option dans laquelle on manque de candidat. Elle vient de me dire qu’elle doit abandonner, car là aussi on demande de payer comme dans d’autres facultés. Quelle sera son avenir et surtout celui de sa maman qui doit être en sa charge ???

.

 

 

 

 

 

 

Un_Papa

- Ce papa a subi l’opération et doit encore subir une opération, notre aumônerie essaie de trouver  des médicaments pour lui venir en aide. Ici, il est avec le Père Alphonse TUZYA, Aumônier.

 

Nkongolo_a

- Nkongolo, dont on a déjà beaucoup parlé dans ce blog (Blog du Père Baudouin, ndlr), il a été amputé de ses 2 mains et de ses deux jambes, il garde son moral et son sourire. Veut bien refaire sa vie. Il roule dans sa voiturette à batterie qui lui a été offerte par le Père Baudouin.

Kongolo_r

Nkongolo lors de son admission à Sendwe
(Attention ... photo difficile à regarder)

 

 

 

 


 

 

 

Lievin_600

- Liévain, âgé de 20 ans, est en prière avec le Père Alphonse aumônier a.i. de l’hôpital à 12h00

 

 

.

 

Lievin_2a
… ce gars est mort la nuit après sa prière …

 


 

.

 

 

Pauline

 

- Pauline est paralysée des jambes, elle est dans la chaise roulante, toujours dans les soins depuis deux ans et son mari l’a abandonnée. Elle attend de commencer la Kiné mais n’a pas de moyen financier pour ce traitement.

*

*    *

 

Merci pour votre solidarité qui est toujours une aide pour la survie d’une vie.

 

(s) Père Alphonse TUZYA, Aumônier remplaçant du Père Baudouin à l’hôpital Sendwe.

 

Téléphone : 00 243 99 554 20 20

 

Email : alphonsetuzya@yahoo.fr